Paroles de supporters #2 : “Pour moi, la Roma est le club des touristes”

Paroles de supporters #2 : “Pour moi, la Roma est le club des touristes”

1 janvier 2018 0 Par SAMA

« Paroles de supporters ». Parce que certains vivent pour leur club et/ou parcourent des milliers de kilomètres pour soutenir leur équipe, il était important de donner la parole aux acteurs les plus importants du football. Épisode 2 avec Elio, fan de la Lazio.

Tifosi de la Lazio. VINCENZO PINTO / AFP

Depuis quand es-tu fan de la Lazio et pourquoi ?

Ça remonte ! Mes premiers souvenirs c’est dans l’Équipe Du Dimanche, les buts de la Lazio d’Eriksson avec Nedved, Mancini, Salas. Ça devait être en 1999. Depuis mon amour pour le club n’a fait que grandir et s’est encore plus renforcé quand j’ai rencontré ma copine franco-italienne, dont la famille est… laziale !

Quand as-tu pour la première fois vu ton équipe au stade ?

J’ai mis un peu de temps avant de franchir le pas. Ma véritable première fois devait être en 2011 mais les joueurs de Serie A avaient décidé de faire grève. J’y suis donc retourné trois ans plus tard pour un Lazio-Juve (0-3 et un rouge pour la Lazio…).

Et depuis, fais-tu souvent des déplacements en Italie ?

Depuis je cale mes déplacements sur les visites de ma copine à sa famille ! Donc trois à quatre fois par ans.

Suis-tu aussi les équipes de jeunes ?

J’ai commencé à le faire beaucoup quand Simone Inzaghi était coach de la primavera (et que les résultats étaient spectaculaires). Maintenant je le fais souvent puisqu’internet permet de voir des matchs et qu’il est toujours agréable de voir des jeunes débuter en équipe première et pouvoir dire « Murgia ? Ouais, ça fait 4 ans que je le connais, c’est notre futur capitaine ».

Appartiens-tu à un groupe de supporters ?

Un groupe du supporter non. J’ai fait quelques matchs en Curva Nord mais je préfère l’atmosphère plus calme et posée en latérale. Puis je vois mieux le match. Les déplacements se font en général avec des amis romains pas forcément fans de la Lazio. Pour ce qui est des forums, je suis seulement les comptes twitter et qui font un super boulot !

Arrives-tu à accorder ta vie professionnelle/privée avec cette passion ?

C’est assez difficile à dire. Pour ma vie privée évidement vu que ma copine aime regarder du foot et aime la Lazio. Pour le professionnel, j’ai la chance de faire un métier qui me laisse une certaine liberté et donc de pouvoir aller voir les matchs qui m’intéressent. Surtout que les places pour aller à l’Olimpico ne sont pas si chères que ça.

Ca ne te chagrine pas de voir l’Olimpico souvent peu rempli ?

Si mais c’est plus l’architecture du stade qui veut ça : La Nord est souvent bien remplie mais le stade est beaucoup trop gros pour un club de football. Il est aussi super mal foutu avec cette piste d’athlétisme. Je rêve qu’on réhabilite le Flaminio !

Que penses-tu de l’image que peut renvoyer la Lazio avec les faits divers de certains “supporters” ?

J’ai l’impression que c’est une image qui n’existe qu’à l’étranger et particulièrement en France, dû à l’incompétence de nos journalistes sportifs souvent très mal renseignés et ne creusant pas le problème, et surtout du fait que nous ne sommes absolument pas un pays de football. Aussi, les gens ne connaissent pas l’histoire de l’Italie et des débordements racistes contres les équipes du Sud ou des Véronais contre le reste de la Vénétie.

Ça m’attriste qu’on n’attribue cette image qu’à la Lazio alors que c’est un problème dans tout le reste du pays… J’aimerais qu’on parle aussi des bonnes actions du club : les aides pour les victimes du tremblement de terre d’Amatrice avec un calendrier spécial ou les anciens kits donnés par le club à l’association d’Ousmane Dabo…

Tu n’as jamais eu de « période sans » ou de baisse d’amour pour la Lazio ?

Pour dire la vérité j’ai eu un creux quand j’ai fait mes études. J’avais moins le temps de regarder les matchs et me tenir informé. Je regardais sans faute les résultats quand même !

Ton avis sur Simone Inzaghi ?

Il Mister. C’est tellement agréable d’assister à l’avènement d’un grand coach qui en plus aime le club ! Tactiquement c’est superbe ce qu’il arrive à faire avec notre effectif. Après j’espère vraiment que ça durera…

La Lazio fait un début de saison fou. Qu’en penses-tu ?

À l’image de la saison dernière on continue sur les mêmes bases avec peut-être un peu plus de chance dans certains matchs. Espérons qu’on arrivera à décrocher un billet pour la C1 !

La perte de Keita et Biglia cet été n’a pas semblé perturber l’équipe. Comment expliques-tu ça ?

Déjà financièrement le coup était parfait ! Honnêtement je n’ai jamais été un grand fan de Biglia qui était beaucoup trop souvent blessé à mon goût. Keita était un bon joueur mais un abruti, il va nous manquer dans certains matchs pour sa capacité à jouer dans les petits espaces mais dans le fond j’ai l’impression qu’avec son départ l’équipe est encore plus soudée qu’avant.

La Roma, ça t’inspire quoi ?

1927 déjà. Ils sont arrivés après la Lazio (fondée en 1900, soit 27 ans plus tôt), qui est et sera toujours la prima squadra della capitale. D’ailleurs les gens oublient que la Roma est née “grâce” au fascisme et que les dirigeants de la Lazio ont refusé de fusionner. Au delà de l’aspect historique, la Roma est pour moi le club des touristes comme le sont le Real ou le Barça. Ils vont Via del Corso acheter leur maillot et ne cherchent pas plus loin. C’est tellement simple d’aimer Francesco Totti sans savoir que c’est un abruti qui a du mal à aligner trois mots en italien.

Je déteste ce club et tout ce qu’il est censé représenter dans l’imaginaire collectif. Soit disant le club des romains, il est surtout le club du Sud et ça ne va pas beaucoup plus loin. Je lisais dernièrement l’interview d’Alessandro Piperno (écrivain italien) dans un Sofoot expliquant qu’il était surtout un « supporter contre », contre la Roma. C’est pareil pour moi. Voir la Roma perdre suffit à mon bonheur et j’explose de rire chaque année lorsqu’en février ils tirent une croix sur le titre et sur les compétitions européennes alors qu’ils se voyaient beaucoup trop beaux en début de saison.

Quel est ton meilleur souvenir lié à la Lazio ? Et le pire ?

Meilleur souvenir : Lulic 71’ (le but décisif, en finale, contre l’AS Roma, permettant à la Lazio de remporter la Coppa d’Italia 2013) sans hésiter ! Le pire ? Mon premier derby au stade. Défaite 0-2.

Tu dirais que la Lazio représente quoi pour toi ?

La Lazio c’est pour moi la possibilité de faire parti d’une famille qui dépasse le simple cadre d’un match de football. De vivre des moments intenses faits de peines immenses et de joies démesurées. C’est aussi à l’époque du foot business une équipe qui est restée humaine et qui me permet de vivre ma passion normalement.

Retrouvez Parole de supporter #1 “La Roma est mon pain quotidien” ici !