Football Inclusive : quand les fans écriront l’histoire du foot

Football Inclusive : quand les fans écriront l’histoire du foot

5 mars 2016 0 Par SAMA

Les passionnés de football auront bientôt accès à une base de données ultra-riche pour se renseigner sur les résultats, statistiques, joueurs et records existants. Mieux, ils pourront y contribuer. Jonathan Candan, fondateur de Football Inclusive, nous parle de son projet de mémoire footballistique en ligne. Et qui dit histoire du football dit forcément Italie…

Peux-tu te présenter ?

Je suis un ex-publicitaire de 35 ans spécialisé dans le digital et un grand passionné de football. Surtout, j’adore les histoires de fans, leur amour pour leur club ou leur joueur favori et la façon dont ils en parlent, dont ils racontent les matchs. Je suis impressionné par le temps et l’investissement que certains passent pour assouvir cette passion.

Quels sont tes plus beaux souvenirs footballistiques ?

RaiJ’en ai des centaines, évidemment. Mais si je devais n’en sortir que deux, je dirais la finale de Ligue des Champions 2003 Liverpool-AC Milan et le France-Brésil 2006, auquel j’ai eu la chance d’assister. Des grands moments qui nous font comprendre pourquoi on aime le football. Comme joueur, j’ai adoré Raï et même si je ne l’ai pas vu en direct, j’admire Cruyff. Adolescent, à force d’entendre parler de ce Monsieur, j’ai décidé de faire des recherches. J’ai visionné plein de vidéos de lui, de ses équipes, de cette époque… C’est ce que fait un vrai fan : il va chercher le plus d’informations possible sur ce qu’il aime.

 D’où le projet Football Inclusive ?

Exactement. Le but est de laisser aux fans la possibilité d’utiliser la plateforme de différentes manières. Football Inclusive sera un site 100% contributif qui leur permettra de se renseigner et d’accéder à plein d’informations en un clic mais aussi de leur laisser la parole. Le principe est qu’ils enrichissent la base de donnée en indiquant un tas d’informations possibles sur les matchs passés des grandes compétitions européennes : les buteurs, les compositions, les passeurs … Avec toutes les infos, notre algorithme produira des statistiques de plus en plus détaillées auxquelles les fans pourront accéder, comme le nombre de victoire d’un clubs à l’extérieur telle saison, son ratio de défaites contre des clubs Espagnols, le nombre de triplés réalisés par Cristiano Ronaldo dans sa carrière…

L’objectif est donc de répondre à un besoin des amateurs de football ?

Oui car les passionnés ont besoin de nouveaux outils, d’accéder à des informations jusque-là difficiles à trouver et souvent éparpillées. Avec Football Inclusive, l’objectif est d’avoir à portée de mains toutes les infos possibles sur des matchs remontant jusqu’à 1930, même s’il n’y aura pas le même quantité d’informations pour cette époque. Il sera également possible de lier pour chaque page de match des vidéos, des articles d’époque et les fans auront un espace de discussion pour échanger.

Comment contrôlerez-vous l’apport des fans ?

D’abord, chaque fiche pourra être contestée ou complétée par n’importe quel contributeur, comme sur Wikipedia. Notre plateforme sera souple. Après, si quelqu’un remplit la composition d’un match de 1950, il sera compliqué d’aller vérifier qu’il n’y a pas une erreur sur le nom d’un remplaçant. Mais ce n’est pas l’important ! L’important, c’est que ce match existe, soit renseigné et que les principales informations soient justes.

Quand le site sera-t-il lancé ?

Notre campagne de crownfunding se finit d’ici un mois et nous comptons sortir la Bêta en juin pendant l’Euro 2016. On commencera juste avec la Ligue 1, pour voir l’enthousiasme et la participation des internautes et ensuite nous ouvrirons à la contribution les autres compétitions Européennes. Les premières semaines serviront à valider notre modèle.

Un petit mot sur le football Italien pour finir ?

C’est le championnat que je regardais le plus adolescent, dans les années 1990. Grâce à l’EDD, je suivais tous les résultats du Calcio. Aujourd’hui, je suis frustré car il y a un gros manque de moyens en Italie, que ce soit dans les infrastructures qui commencent à être vieillissantes et dans les finances des clubs qui peinent à attirer les meilleurs joueurs. C’est vraiment dommage car pour moi, il n’y a pas meilleur endroit pour voir des matchs et des bons joueurs qu’en Italie, un des plus grands pays de football.

Participez à la campagne Kickstarter de Football Inclusive ici !

@nicolas_basse