“Que ceux qui sont choqués ne me follow pas !”

“Que ceux qui sont choqués ne me follow pas !”

28 octobre 2015 2 Par SAMA

Sur Twitter ils s’égosillent, provoquent, distillent des informations précieuses, beuglent leur passion ou commentent de matchs en direct. Grâce à eux, suivre le football Italien est devenu plus facile, émouvant ou très drôle. Puisqu’ils font vivre le Calcio, nous avons décidé de les interviewer. Attention, voici Hugo, twitter fou et taulier de @FRserieA.

Peux-tu te présenter ?

J’ai 18 ans, je passe un bac pro cette année en région parisienne. J’ai pratiqué le football en club au poste de milieu défensif. Petit, hargneux, pas le plus impressionnant mais dur sur l’homme ! J’ai des origines Italiennes, notamment de La Spezia et de Rome.

Tu es fan de l’AS Roma, pourquoi ?

Dans la famille, tout le monde est pour Rome à part la branche qui habite à la Spezia. Seul bémol : ceux qui sont en France commencent à devenir pro-Juventus, et ça ne me plait pas trop…

Rudi Garcia, tu valides ?
garciaLa première année, je validais à fond. La seconde, absolument pas. Aujourd’hui, il est plus sympathique, moins dans l’excès. Il nous a fait passer un échelon mais je pense que c’est trop limité pour l’Europe. Quand on regarde ses statistiques, il a un taux très faible de victoire sur la scène Européenne et les matchs récents sont assez inquiétants. Perdre 3-2 contre Borisov et se faire remonter 4-4 contre Leverkusen ne m’a vraiment pas amusé. Le pire, c’est que je m’y attendais. Honnêtement, je rêve qu’Ancelotti vienne.

 

Le trio Totti/De Rossi/Florenzi ça t’inspire quoi ?

Florenzi doit être le futur capitaine, c’est une évidence. C’est un représentant de la ville, un des meilleurs à son poste et il a une très bonne mentalité ! Pourtant le club envisage surtout Strootman comme un futur capitaine à son retour de blessure. C’est un grand joueur et un très bon gars, avouons-le. Totti, c’est la légende éternelle, le cœur de la ville. Cette année, c’est un bon joker. En championnat il peut jouer pas mal de matchs et rentrer en Coupe d’Europe s’il faut tenir le ballon, jouer à l’expérience. Par contre, il ne faut pas le voir comme une doublure de Dzeko, ce n’est pas, plus, un numéro 9. Enfin, De Rossi c’est compliqué. L’année dernière il a eu un vrai passage à vide. Il revient à niveau, mais je ne le vois pas comme un bon vice-capitaine car il peut prendre un rouge à TOUT MOMENT et il n’est pas forcément exemplaire. Mais bon, c’est un des meilleurs à son poste, il vient de claquer un doublé contre Leverkusen et avec Marchisio et Verratti ils constituent un grand milieu pour la Nazionale.

En défense, c’est un peu léger la Roma, non ?

Manolas est moyen et très sanguin. Rudiger, c’est un Mapou (M’biwa) Allemand, donc ça passe mieux car les Allemands champions du monde blablablabla. Le problème c’est que Castan n’arrive pas à enchainer les matchs depuis son retour, ce qui est très dommageable car c’est très fort. Il nous manque un défenseur de haut niveau pour aller avec lui. Sur les cotés, ça va. Sauf quand on met Torosidis lors de gros matchs…

Un mot sur les jeunes du club ?

Stefano Greco est le gardien qui monte bien. Sabatini, le directeur sportif, a lancé une politique d’achat de jeunes qui marche, avec notamment Ponce et Ucan. Enfin il y a Daniele Verde, mon kiff, prêté à Frosinone. Il joue peu pour l’instant mais avec sa rapidité et sa technique, il va faire mal.

Y a t-il un souvenir de la Roma qui sort du lot ?

Je vais tricher et en sortir deux, tout simplement. Le premier, c’est Mancini contre Lyon. Tout le monde se souvient de ses 6, 7 passements de jambes sur Réveillère et sa frappe surpuissante derrière. Monstrueux. Le second est en 2013. Andreazzoli a pris l’intérim après le licenciement de Zeman et il y a un Roma/Juventus. Le match est super intense, plutôt équilibré, avec beaucoup d’occasions, les joueurs se battent et même ceux généralement mauvais (Stekelenburg en tête) sortent une prestation de patron. Puis vient la lumière… Un coup-franc de la Roma est repoussé par le mur Turinois et Totti claque une frappe de 25 mètres qui nous permet de gagner 1 à 0. C’est un des plus beaux matchs de Serie A que j’ai pu voir malgré le score. Je suis passé par toutes les émotions, c’était le football dans sa plus belle enveloppe, avec son côté théâtral ses rebondissements et un super dénouement.

Un souhait pour la saison en cours ?

Le Scudetto et parvenir en 8èmes de finale de la Ligue des Champions et puis remporter la Coupe pendant qu’on y est.

Au-delà du club, apprécies-tu tous les clubs Italiens ?

J’aime beaucoup les petites équipes qui produisent du beau jeu comme Empoli, Sassuolo ou le Torino qui n’est pas une si petite équipe. Après, j’ai un petit blocage avec l’Inter car à la fin des années 2000 la Roma de Spalletti terminait toujours derrière… Assez frustrant et puis je n’aime pas Mancini, leur entraîneur actuel. Je trouve qu’il a beaucoup de chance d’être là. La Lazio c’est simple, je ne regarde pas leurs matchs, je n’ai pas de contact avec des supporters du club et cela m’embêterait qu’ils gagnent en Europa League.

Penses-tu que la Serie A soit le championnat le plus difficile à remporter ?

C’est le plus homogène de tous les grands Européens, c’est certain. La Liga a les meilleurs gros, avec le trio Barca-Real-Atletico et du solide derrière avec Séville et Villareal. Après, je ne connais pas trop les petites équipes et je ne peux donc pas évaluer le niveau moyen du championnat . Ce dont je suis sur, c’est qu’en Italie, il faut aller les chercher les Chievo, Empoli, Bologne, etcetcetc. Chaque journée est difficile.

Un mot sur la Premier League ?

Je m’en fiche. Je hais ce coté ultra surcoté. Ce sont les pros du merchandising, ils vendent leur business et sont bien servis par Canal+ en France. Même dans FIFA ils sont surnotés ! Il y a du spectacle c’est vrai, et encore pas toujours, mais ils ne sont absolument pas les plus forts.

S’il y avait un France-Italie à l’Euro 2016, qui supporterais-tu ?

Plutôt la France quand même ! Je ne comprends pas trop les Français qui se sentent plus Italiens que Bleus et qui disent “nous” en parlant de l’Italie. Après, c’est sur que je préfère largement la Serie A et les joueurs Italiens. D’ailleurs je ne suis que très peu la Ligue 1.

Tu es présent sur @FRserieA. Explique-nous le concept ?

Il s’agissait d’un compte abandonné et qui a été repris, notamment par @signorexyer au mois de janvier 2015. Très vite, nous avons engrangé des followers, pour dépasser les 3500 aujourd’hui. Le but est de donner des informations sur le football Italien et de livetwitter des matchs. En même temps, nous développons notre site, où nous voulons développer les résumés et les articles un peu plus longs, notamment des rétrospectives. Nous avons aussi commencé à interviewer des joueurs comme Koulibaly, Laurini ou Sébastien Frey.

Sur ton compte Twitter personnel, tu es souvent dans l’excès et les blagues osées. Pourquoi ?

Je suis pareil en vrai parce que je connais plein de gens dans le même délire que moi. Les blagues ou propos que je tiens ne sont pas forcément ce que je pense, c’est le principe de l’humour. Je suis conscient que cela ne plait pas à tout le monde, mais que ceux qui sont choqués ne me follow pas !

Capture5

Capture4

@nicolas_basse